Menu

Blog
SK EN FR DE
TÉLÉCHARGER LE CALENDRIER
DE LA PRÉSIDENCE
post
15-07-2016
Affaires sociales
Communiqués de presse

L’Europe se prépare à la numérisation et à l’automatisation du travail

Bratislava (15 juillet, 2016) - La réunion informelle des ministres de l’emploi et de la politique sociale des Etats membres de l’UE, présidée par le ministre slovaque Jan Richter, a mobilisé leur attention sur une question d’actualité brûlante : « les défis sociaux et technologiques dans le monde du travail – changements démographiques, migrations et numérisation ». Les partenaires sociaux au niveau européen y étaient également présents.

La population de l’Union européenne vieillit, ce qui signifie que le pourcentage des actifs par rapport aux inactifs dans la vie économique diminue. Cela va impacter aussi bien le marché de l’emploi que les systèmes de protection sociale, et ce à différents niveaux : disponibilité de la main d’œuvre, nécessité de mobiliser de nouvelles qualifications, viabilité des régimes de retraite, demande accrue en matière de protection santé, nécessité de répondre par l’immigration à la demande du marché de l’emploi.

Les mutations technologiques influencent le marché de l’emploi de manière significative : elles sont à l’origine de la suppression de quelques emplois, puisque les robots remplacent les hommes, mais elles modifient également les exigences en matière de compétences des salariés dans de nombreuses professions, ou contribuent à créer de nouvelles professions.

J. Richter

Les Etats membres ont abordé un certain nombre de ces facteurs par des politiques continuellement changeantes. C’est pourquoi, pendant leurs deux journées de travaux, les ministres et les experts internationaux ont concentré leur attention sur les défis et les problèmes qui résultent de l’évolution actuelle vers la numérisation et l’automatisation, ainsi qu’à leur impact sur le marché de l’emploi au plan mondial et européen.

Les participants sont tombés d’accord pour reconnaître que ces phénomènes entraîneront des changements significatifs à la fois pour les entreprises et le salariat. Il s’ensuit la nécessité de suivre cette évolution au plus près et de se préparer à de tels changements au niveau national comme au niveau européen. Dans ce processus, un rôle majeur incombe aux partenaires sociaux, patronat et syndicats, lesquels restent des acteurs clés dans le monde du travail d’aujourd’hui.

Ainsi que l’a relevé le ministre du Travail, des Affaires sociales et de la Famille de la République slovaque Ján Richter au cours de la réunion : Les mutations technologiques influencent le marché de l’emploi de manière significative : elles sont à l’origine de la suppression de quelques emplois, puisque les robots remplacent les hommes, mais elles modifient également les exigences en matière de compétences des salariés dans de nombreuses professions, ou contribuent à créer de nouvelles professions.  

Il a ajouté qu’il existait un besoin urgent d’identifier avec précision quels métiers disparaîtront et lesquels, à l’inverse, apparaîtront, quelles qualifications et quelles connaissances seront dépassées dans la mesure où elles tomberont dans le domaine de la robotique et de l’informatique, enfin, quelles qualifications et quelles connaissances les actifs devront acquérir pour maîtriser les nouvelles technologies.

La réunion avait pour idée de départ que la numérisation et l’automatisation n’appartiennent plus au domaine futuriste, mais qu’elles sont bel et bien entrées dans la réalité d’aujourd’hui et qu’elles sont omniprésentes. Il n’existe aucun moyen de stopper de telles avancées, aussi devons-nous acquérir une compréhension juste de la manière dont elles fonctionnent. Si nous voulons maîtriser les processus d’innovation technologique, nous devons analyser en détail l’impact de leur introduction dans la gestion des relations de travail, dans les conditions de travail, dans les systèmes de protection sociale, ainsi que dans les processus d’apprentissage et les qualifications.

Ainsi que l’a relevé Marianne Thyssen, Commissaire européenne à l’Emploi, aux affaires sociales, aux compétences et à la mobilité des travailleurs : « Nous devons investir davantage dans les qualifications puisque celles-ci permettent de trouver un emploi et de le maintenir dans le nouveau marché du travail. C’est pourquoi la Commission européenne a adopté une Nouvelle stratégie pour les compétences en Europe. »

Dans le cadre des discussions sur l’automatisation, les ministres ont visité un lieu de travail moderne et hautement automatisé à la Pečivárne Sereď, I.D.C. Holding, a.s., le plus important producteur de confiserie et de pâtisserie en Slovaquie. Cette société est l’illustration claire de la manière dont les nouvelles technologies sont introduites dans le processus de travail, démontrant leur impact sur l’emploi et sur l’évolution des compétences requises.

Vendredi, les ministres de l’emploi et des affaires sociales poursuivaient leurs discussions sur l’immigration d’une main d’œuvre hautement qualifiée et sur son impact sur l’avenir du marché de l’emploi européen. Selon les dernières statistiques produites par les organismes qui suivent l’évolution de l’emploi, les niveaux de l’emploi rejoignent à présent ceux d’avant la crise, encore qu’avec d’importantes variations entre Etat membres. La qualité de l’emploi change également, ce qui devrait retenir l’attention des décideurs politiques et de tous les partenaires sociaux. L’une des conséquences de l’évolution subie par la structure de l’emploi est qu’un nombre croissant de gens travaillent sur des contrats de travail temporaire ou à temps partiel, ce qui les fragilise sur le plan social.

« Les évolutions technologiques apportent de nouveaux défis inattendus. De nouvelles formules dans la gestion des relations de travail et de nouveaux phénomènes tels que les contrats sans horaires ou les contrats de travail sur appel, ceux aussi de travail en vrac, et l’économie partagée, requièrent une plus grande souplesse de la part des employeurs. Toutefois, la protection sociale des salariés ne saurait être sacrifiée au seul motif d’encourager la flexibilité », a conclu le ministre du Travail, des Affaires sociales et de la Famille de la République slovaque Ján Richter.

La réunion informelle des ministres de l’emploi et de la politique sociale des Etat membres de l’UE a confirmé le caractère pressant des questions d’intérêt commun soumises à la discussion entre les Etats membres, ce qui a jeté des bases solides pour la recherche de solutions communes entre Européens.

ACTUALITÉS RÉCENTES

25-10-2016
Le Parlement européen a salué le bilan de mi-parcours de la présidence slovaque
Strasbourg (25 octobre) – Le secrétaire d’État auprès du Ministère des Affaires étrangères et européennes de la République slovaque Ivan Korčok a présenté les résultats obtenus sous la présidence slovaque aux présidents des commissions parlementaires.
EN SAVOIR PLUS
20-10-2016
Budget de l'UE pour 2017: Le Conseil demande au Parlement européen de tirer les enseignements qui s'imposent de l'année 2016
Le 19 octobre 2016, la présidence slovaque du Conseil a demandé au Parlement européen de tenir compte des chiffres les plus récents relatifs à l'exécution du budget pour 2016 lors de l'adoption de ses amendements au budget de l'UE pour 2017.
EN SAVOIR PLUS
18-10-2016
Première réunion ministérielle formelle du Partenariat oriental sur l’environnement et le climat
Luxembourg, 18 octobre 2016 – La toute première réunion ministérielle du Partenariat oriental sur l’environnement et le changement climatique s’est tenue ce jour en présence du secrétaire d’Etat auprès du ministère de l’environnement Norbert Kurilla pour la présidence slovaque et des commissaires Karmenu Vella et Johannes Hahn. L’UE et le Partenariat oriental (Arménie, Biélorussie, Géorgie, République de Moldavie et Ukraine) ont adopté une Déclaration ministérielle qui réitère leur engagement à promouvoir la coopération sur l’environnement, le climat et le développement durable.
EN SAVOIR PLUS
18-10-2016
Conseil des affaires étrangères de l’UE sur la Syrie et les migrations
Luxembourg (17 octobre 2016) – Les ministres des Affaires étrangères de l’UE se sont réunis ce jour à Luxembourg pour évoquer la situation qui s’aggrave en Syrie, les mesures de long terme pour faire face aux migrations, enfin la mise en œuvre de la stratégie globale de l’UE concernant les questions de politique étrangère et de sécurité. A cette réunion mensuelle du Conseil des affaires étrangères (CAE) la Slovaquie était représentée par son ministre des Affaires étrangères et européennes Miroslav Lajčák.
EN SAVOIR PLUS
06-07-2016
Discours du Premier ministre slovaque Robert Fico au Parlement européen
EN SAVOIR PLUS
17-10-2016
Notification : Le premier ministre de la République slovaque Robert Fico et le ministre du travail, des affaires sociales et de la famille Ján Richter participeront au sommet social tripartite à Bruxelles
EN SAVOIR PLUS
14-10-2016
Notification : Conseil « Environnement » sur le climat, la biodiversité et l’eau
EN SAVOIR PLUS
06-10-2016
Notification : La protection des travailleurs et le chômage des jeunes à l’ordre du jour de la rencontre entre les ministres des affaires sociales de l’UE
EN SAVOIR PLUS
06-10-2016
Notification : Le Conseil "Agriculture et pêche" discutera des possibilités de pêche en mer Baltique
La réunion du Conseil se tiendra le 10 octobre prochain à Luxembourg à partir de 10h00. Présidée par Mme Gabriela Matečná, ministre de l’agriculture et du développement rural de la République slovaque, elle abordera des questions relatives à l’agriculture et à la pêche.
EN SAVOIR PLUS
23-06-2016
Slovak Presidency Website eu2016.sk
EN SAVOIR PLUS
22-06-2016
Accreditation and registration
EN SAVOIR PLUS
05-05-2016
Presidency in Figures
EN SAVOIR PLUS
19-07-2016
Conclusions du Conseil sur le Venezuela
EN SAVOIR PLUS
19-07-2016
Conclusions du Conseil sur la stratégie de l'UE à l'égard de la Chine
EN SAVOIR PLUS
19-07-2016
Conclusions du Conseil sur la Turquie
EN SAVOIR PLUS
19-07-2016
Priorités de l'UE aux Nations unies et à la 71e Assemblée générale des Nations unies
EN SAVOIR PLUS
+

TYPE

SURLIGNER TOUT

DATE

SURLIGNER TOUT
du
au

THÈME

SURLIGNER TOUT

LIEU

SURLIGNER TOUT

DATE

SURLIGNER TOUT
du
au

TYPE

SURLIGNER TOUT

DATE

SURLIGNER TOUT
du
au

THÈME

SURLIGNER TOUT